Accès aux ressources

Autonomie et santé en ville en temps de crise

Cet atelier est consacré à la « survie » en ville en cas de perturbations importantes. Il propose des ressources pour s’adapter aux dysfonctionnements et pénuries.

Le mieux serait de s’installer à la campagne, mais tout le monde n’en a pas la liberté, et un énorme exode urbain n’est pas non plus envisageable. Les survivalistes ont déjà beaucoup avancé dans la survie à la campagne, y compris en cas de vraie guerre civile, mais dans cet atelier nous étudions les ressources à notre disposition autour de chez nous. Nous, on fera avec ! Dans nos villes ! Et avec peu de moyens ! Et on y arrivera ! D’autres l’ont fait avant nous…

L’EAU sera le nerf de la guerre. C’est la première priorité.
 

Quelle quantité ?Prévoir au minimum un litre par jour pour la boisson, un à deux litres pour la préparation des aliments, et un à deux litres pour la toilette et la lessive. Quand on est en famille ou en groupe, on peut prévoir un peu moins.

 Stocker :
Commencer par stocker des bouteilles d’eau de 1,5l. On peut en mettre partout, au fond des placards, sous les lits… Prévoir des récipients de stockage (jerrican, bouteilles, bonbonnes) pour l’eau de toilette et de cuisson. Il existe de grosses bonbonnes en verre sur Internet, qui permettent de stocker l’eau dans de bonnes conditions. A organiser à l’avance et à stocker aussi un peu partout. Prévoir un caddy ou un charriot pour transporter de lourds jerricans.

L’EAU DOIT ÊTRE STOCKEE A L’ABRI DE LA LUMIÈRE ET DE LA CHALEUR, COMME TOUT CE QUI SE CONSOMME D’AILLEURS !

PARTAGER

NOTE :
5/5

1 réflexion sur “Autonomie et santé en ville en temps de crise”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *